Concours La Fabrique Aviva

Soutenez le tourisme participatif !

Nous participons au concours de La Fabrique Aviva afin de donner du sens au tourisme, et promouvoir l’interculturalité avec Widetrip ! Pour soutenir notre projet il suffit de s’inscrire sur le site et de voter, en cliquant ici.

Un petit vote pour vous, un grand pas pour le tourisme participatif !

Share the widetrip story :

Partenariat avec Brèves d’Histoire

Mise en valeur des petits vestiges parisiens

Ce mois de janvier marque la concrétisation de notre partenariat avec Brèves d’Histoire !Nous nous associons avec Brèves d’Histoire et Gino pour proposer une première balade urbaine axée sur la découverte des vestiges existants de la Rue Mouffetard ! Votre guide Melissa (Paris with Melissa), passionnée du Quartier Latin, se fera une joie de vous faire découvrir la signification de ces gravures, ces enseignes, ces peintures devant lesquelles vous passez tous les jours !

Share the widetrip story :

Widetrip et l’ATD

Notre objectif au sein de ce réseau est de montrer que le collaboratif, la participation des acteurs locaux et donc la création de lien entre visiteurs et habitants d’une ville, d’une région, encourage et favorise des comportements écoresponsables et durables. Nous souhaitons ainsi participer à la préservation des atouts culturels et des valeurs traditionnelles des communautés d’accueil en contribuant, à travers nos divers projets, à l’entente et à la tolérance interculturelle.

Share the widetrip story :

Balade avec Ingrid et l’Encre du Toit

balade ludique
l-encre-du-toit

Balade à Paris avec l’Encre du toit

Les balades arrivent bientôt. En attendant, découvrez l’ensemble de nos balades  sur Widetrip.

En bref

L’Encre du Toit a été créée en juillet 2013, nous sommes trois membres fondateurs qui exerçons dans le domaine des métiers de la ville, moi-même je suis architecte et mes associés sont constructeurs et ingénieurs dans le domaine du recyclage. L’objectif était de sensibiliser le grand public à l’architecture et à la ville et réunir des acteurs concernés par ces problématiques. Nous adhérons à diverses structures et associations : Promenades Urbaines, VivaCité Ile de France… Aujourd’hui l’association compte 27 adhérents, de tous milieux.

Dès le départ on s’est fixé le territoire sud de la métropole (Paris et banlieue) ; pour l’instant la majorité des balades,ont eu lieu au niveau de la Petite Couronne jusqu’à Ivry. J’ai organisé une balade également à L’Hay les Roses. Nous organisons aussi des ateliers de sensibilisation, par exemple durant deux ans avec le lycée de Montrouge que nous avons intégré dans le programme scolaire des secondes et premières en histoire-géographie. Le matin nous organisions des balades et l’après-midi des ateliers pendant 2 heures pour revoir, retravailler ce qu’ils avaient vu le matin pour organiser une restitution collective. Actuellement nous travaillons sur un projet de classe-concertation avec des 6-12 ans, dans un quartier de renouvellement urbain, le coin des Muraux. Sur 6 mois nous allons développer une pédagogie pour que les enfants proposent un projet pour leur quartier.

Balades ludique avec sensibilisation à la ville

J’organise des balades très différentes, je varie les thèmes, les lieux… et l’objectif est de créer de l’interaction. J’essaie de trouver des moyens pour que les visiteurs apprennent de manière ludique, afin de ne pas les laisser passif lors des balades. Je veux rendre les gens acteurs de leur apprentissage.

Par exemple, j’ai organisé une balade poétique en collaboration avec une maison d’édition à Montrouge, que nous avons terminée par un atelier d’écriture dans un espace public. Tout le monde a finalement réussi à écrire, les visiteurs ont évoqués ainsi leurs impressions, les lieux qui les ont marqués lors de la balade… La responsable de la maison d’édition a pu récupérer tous les textes et les a édités dans sa revue deux mois plus tard. J’ai aussi eu l’occasion de travailler avec trois associations pour une balade ludique lors de la journée du Patrimoine ; dans différents lieux nous faisions intervenir des acteurs du monde associatif qui ont raconté la vie quartier, de thématiques particulières, comme la roseraie de L’Hay.

L’Encre du Toit et Widetrip

Widetrip est un projet jeune auquel nous avons envie de participer, que nous avons envie d’encourager parce qu’elle offre l’opportunité de rencontrer un public animé par l’envie de partager, de découvrir et d’agir.[/fusion_text]

Share the widetrip story :

Une balade dans Paris avec des SDF et l’Alternative Urbaine

 

balade à paris, economie sociale et solidaire, économie sociale et solidaire, visiter paris, visit paris, visite paris
Que faire à Paris avec l’Alternative Urbaine :

Les balades ne sont pas encore en ligne mais vous pouvez découvrir d’autres balades de l’economie sociale et solidaire.

En bref

L’Alternative Urbaine est née d’une idée de la fondatrice, Selma, qui a fait ses études dans le tourisme. Après ses études, elle a travaillé dans un certain nombre d’associations qui travaillaient avec des SDF, elle a réalisé qu’elle pouvait allier ces deux activités pour créer une structure dans le secteur du tourisme solidaire qui se situe lui même dans le secteur de l’economie sociale et solidaire. Elle a ainsi commencé à proposer une balade à Paris puis plusieurs, toutes solidaires, guidées par des SDF. A l’origine le projet concernait d’abord les personnes en situation de précarité au niveau du logement, puis, Selma, Amandine et Esperanza, les trois fondatrices, ont souhaité ouvrir le projet à d’autres formes de précarité (emploi, …).

Acteur incontournable de l’economie sociale et solidaire à Paris, l’Alternative Urbaine propose ainsi une balade dans Paris dans chacun des quartiers de la capitale, animées par des « Eclaireurs Urbains » solidaires, des personnes en situation de précarité. L’idée, c’était aussi de présenter des quartiers de Paris qui ne sont pas habituellement visités par les touristes, notamment les touristes étrangers, ou des quartiers qui ne présentent pas un intérêt touristique habituel. Les balades à Paris reprennent l’histoire des quartiers et leurs vestiges, mais également incluent des rencontres avec des artisans, des associations de l’economie sociale et solidaire ou non, et plus généralement des acteurs qui rythment la vie du quartier et une partie plus contemporaine comme des présentations de street-art par exemple.

Les balades dans le Paris solidaires

balade paris, visiter paris, ess, economie sociale et solidaire

A l’heure actuelle, l’association propose une balade à Paris dans le 13è, « Le Merle Moqueur » localisée surtout dans les quartiers des Gobelins et de la Butte Au Caille, une autre balade dans le 10è, « la Java des Faubourgs » autour du Canal Saint Martin, et une dernière dans le 20è, dans le quartier Ménilmontant. L’idée derrière ces trois balades est d’insuffler des élans solidaires avec les Eclaireurs Urbains tout au long de la balade. Parfois une balade de Paris temporaire est également proposée, comme actuellement une balade parisienne sur la COP21, en lien avec des évènements qui ont lieu dans Paris. L’idée c’est de varier la balade dans Paris, ainsi de nouvelles vont être proposées bientôt, notamment dans le 11è et le 18è.

Les Éclaireurs Urbains

Représentants clés de cette structure de l’economie sociale et solidaire, les « Eclaireurs Urbains » sont sélectionnés sur un certain nombre de critères, notamment ce sont des personnes qui ont la volonté de s’en sortir en travaillant dur sur leur balade de Paris par exemple. L’association ne leur propose pas un emploi, mais un complément sur leurs revenus actuels, afin de les accompagner à sortir d’une situation de précarité, et de les sortir de leur quotidien.

Ils sont formés pendant 2-3 mois à la balade du Paris qui les intéresse. L’association propose ainsi une structure de balade dans n’importe quel quartier de Paris et, durant cette période de formation, l’Eclaireur Urbain s’approprie la balade et en fait son Paris tout en apportant sa touche personnelle afin qu’ils restent solidaires avec le projet.

A côté de la balade de Paris qu’il propose, nous accompagnons le SDF dans ses démarches pour se sortir de sa situation de précarité ; des ateliers collectifs (théâtre, yoga, culture) notamment sont organisés pour leur permettre de regagner en confiance, en assurance et de créer une vraie cohésion de groupe. L’association les aide également à monter, développer, concrétiser leurs projets personnels et professionnels en parallèle de leur balade parisienne solidaire. Depuis 1 an et demi, l’Alternative urbaine a permis à trois personnes de retrouver un emploi.

street art, economie sociale et solidaire, eclaireur urbain, visiter paris, balade paris, tourisme alternatif

 

Share the widetrip story :