Une balade dans Paris avec des SDF et l’Alternative Urbaine

 

balade à paris, economie sociale et solidaire, économie sociale et solidaire, visiter paris, visit paris, visite paris
Que faire à Paris avec l’Alternative Urbaine :

Les balades ne sont pas encore en ligne mais vous pouvez découvrir d’autres balades de l’economie sociale et solidaire.

En bref

L’Alternative Urbaine est née d’une idée de la fondatrice, Selma, qui a fait ses études dans le tourisme. Après ses études, elle a travaillé dans un certain nombre d’associations qui travaillaient avec des SDF, elle a réalisé qu’elle pouvait allier ces deux activités pour créer une structure dans le secteur du tourisme solidaire qui se situe lui même dans le secteur de l’economie sociale et solidaire. Elle a ainsi commencé à proposer une balade à Paris puis plusieurs, toutes solidaires, guidées par des SDF. A l’origine le projet concernait d’abord les personnes en situation de précarité au niveau du logement, puis, Selma, Amandine et Esperanza, les trois fondatrices, ont souhaité ouvrir le projet à d’autres formes de précarité (emploi, …).

Acteur incontournable de l’economie sociale et solidaire à Paris, l’Alternative Urbaine propose ainsi une balade dans Paris dans chacun des quartiers de la capitale, animées par des « Eclaireurs Urbains » solidaires, des personnes en situation de précarité. L’idée, c’était aussi de présenter des quartiers de Paris qui ne sont pas habituellement visités par les touristes, notamment les touristes étrangers, ou des quartiers qui ne présentent pas un intérêt touristique habituel. Les balades à Paris reprennent l’histoire des quartiers et leurs vestiges, mais également incluent des rencontres avec des artisans, des associations de l’economie sociale et solidaire ou non, et plus généralement des acteurs qui rythment la vie du quartier et une partie plus contemporaine comme des présentations de street-art par exemple.

Les balades dans le Paris solidaires

balade paris, visiter paris, ess, economie sociale et solidaire

A l’heure actuelle, l’association propose une balade à Paris dans le 13è, « Le Merle Moqueur » localisée surtout dans les quartiers des Gobelins et de la Butte Au Caille, une autre balade dans le 10è, « la Java des Faubourgs » autour du Canal Saint Martin, et une dernière dans le 20è, dans le quartier Ménilmontant. L’idée derrière ces trois balades est d’insuffler des élans solidaires avec les Eclaireurs Urbains tout au long de la balade. Parfois une balade de Paris temporaire est également proposée, comme actuellement une balade parisienne sur la COP21, en lien avec des évènements qui ont lieu dans Paris. L’idée c’est de varier la balade dans Paris, ainsi de nouvelles vont être proposées bientôt, notamment dans le 11è et le 18è.

Les Éclaireurs Urbains

Représentants clés de cette structure de l’economie sociale et solidaire, les « Eclaireurs Urbains » sont sélectionnés sur un certain nombre de critères, notamment ce sont des personnes qui ont la volonté de s’en sortir en travaillant dur sur leur balade de Paris par exemple. L’association ne leur propose pas un emploi, mais un complément sur leurs revenus actuels, afin de les accompagner à sortir d’une situation de précarité, et de les sortir de leur quotidien.

Ils sont formés pendant 2-3 mois à la balade du Paris qui les intéresse. L’association propose ainsi une structure de balade dans n’importe quel quartier de Paris et, durant cette période de formation, l’Eclaireur Urbain s’approprie la balade et en fait son Paris tout en apportant sa touche personnelle afin qu’ils restent solidaires avec le projet.

A côté de la balade de Paris qu’il propose, nous accompagnons le SDF dans ses démarches pour se sortir de sa situation de précarité ; des ateliers collectifs (théâtre, yoga, culture) notamment sont organisés pour leur permettre de regagner en confiance, en assurance et de créer une vraie cohésion de groupe. L’association les aide également à monter, développer, concrétiser leurs projets personnels et professionnels en parallèle de leur balade parisienne solidaire. Depuis 1 an et demi, l’Alternative urbaine a permis à trois personnes de retrouver un emploi.

street art, economie sociale et solidaire, eclaireur urbain, visiter paris, balade paris, tourisme alternatif

 

Share the widetrip story :

Related Articles

Une réflexion sur “ Une balade dans Paris avec des SDF et l’Alternative Urbaine ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *