Une visite de Paris en poésie avec Roselyne

En Bref

Avant de proposer une visite de Paris, j’ai fait parallèlement des études de théâtre et d’espagnol à Paris III ; c’est ainsi que j’ai travaillé sur une pièce de Calderón de la Barca El Alcalde de Zalamea qu’on a traduit en français par l’Alcade de Zalamea. J’ai obtenu une maîtrise spécialisée d’études théâtrales et un DEA d’espagnol et je me suis passionnée pour les grandes fêtes de Valence en de la Saint-Joseph (Espagne) qu’on appelle les Fallas. Ce sont de grands ensembles de carton-pâte pyramidaux que l’on brûle tous les ans le 19 mars. J’ai ainsi pu écrire un guide de tourisme culturel sur la région de Valence (provinces de Castellón et de Valence).

Visite de Paris avec la poésie

Une fois cet ouvrage achevé, j’ai repris des contacts avec le monde poétique dans les années 1997-98 et adhéré à plusieurs associations de poésie; j’ai suivi une formation de guide-interprète et obtenu ma carte professionnelle afin de proposer une visite de Paris. Je me suis mise alors en quête de repérer les traces des poètes dans Paris comme par exemple la stèle de Gérard de Nerval dans le square Saint- Jacques afin de relier visite de Paris et poésie. Cela permet de visiter Paris sous un autre œil, cela donne un nouveau souffle, une nouvelle énergie à la balade. J’aime y ajouter des touches d’humour, afin d’interagir avec les visiteurs qui viennent de différents horizons ; ils ont besoin de se sentir bien, de se détendre. Je leur propose souvent de prendre un verre à la fin de la balade afin de finir ce moment passé ensemble dans la convivialité et la bonne humeur ; c’est aussi un moyen de les fidéliser.

Roselyne et Widetrip

Ce qui m’a séduit chez Widetrip, c’est que nous avons la même conception du tourisme : un tourisme à visage humain. Le touriste d’aujourd’hui est devenu plus exigent, il veut de la qualité, une rencontre authentique de la ville et de ses habitants. Par conséquent, ce tourisme ne peut se faire qu’en petits groupes (15 personnes au maximum) afin de préserver une cohésion, une convivialité et une interactivité. A la fin de cette visite de Paris poétique, un verre est proposé dans un café proche afin qu’il y ait une réelle rencontre entre les visiteurs au cours de laquelle ils pourront échanger leurs coordonnées s’ils le souhaitent.

Il faut avoir des rêves et découvrir constamment ; dans la vie actuelle, on est très pris, il y a des choses qu’on ne fait plus et c’est dommage ; il faut prendre le temps de s’arrêter. Le pire serait de se réveiller un beau matin et de se dire que le train est passé. Comme dit Souchon, « on n’a pas assez d’essence pour faire la route dans l’autre sens » L’Homme a réalisé de très belles choses, il a construit Paris avec une architecture extraordinaire, un urbanisme romain à la base. J’ai la chance d’y habiter, c’est un immense terrain poétique quand on veut faire une visite de Paris ! Le but du guide est à mon avis, de créer une bonne ambiance pour que les visiteurs se sentent bien, de susciter leur curiosité et de les rendre sensibles au fait de visiter paris avec la poésie et à la beauté de la ville qui vont de pair !

Plunge into Roselyne’s Way of Life

Paris amoureux est une une visite de Paris basée sur la thématique de l’amour, chaque poème étant lié au lieu par lequel nous passons. Il y a eu beaucoup de poèmes sur l’amour qui nous font voyager dans des univers très différents et qui donnent une vision romantique de la ville lors d’une visite à Paris. Nous rencontrons par exemple Héloise et Abélard dans l’île de la Cité : je lis des lettres très poétiques qui rappellent l’amour courtois de cette époque.

A Ménilmontant,on va plus se tourner vers une visite de Paris autour de la poésie populaire avec Aristide Bruant et Charles Trenet. Je propose des balades dans différents quartiers : chaque visite de Paris est différente !Par exemple, Montmartre où la poésie était très présente avec les peintres, Saint-Germain-des-Prés, le jardin des poètes d’Auteuil, etc. Le 13ème arrondissement par exemple n’est a priori pas le quartier qui apparaît comme le plus riche en termes de poésie, mais il y a tout de même la place Verlaine et les cafés qui ont pris les noms de la chanson de Jean-Baptiste Clément (la Folie en tête, le Merle moqueur). Finalement faire une visite de Paris en poésie est très simple quand on y pense. Elle est partout dès qu’on ouvre un peu les yeux et les oreilles !

visite-de-paris-roselyne-2

Share the widetrip story :

Related Articles

Une réflexion sur “ Une visite de Paris en poésie avec Roselyne ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *